Quelques événements journaliers de Mai

C'est arrivé un jour
C'est arrivé un jour

 

24 Mai
24 Mai

 

  1. 1337 : Saisie de la Guyenne
    La victoire remportée à Cassel confère à Philippe IV le Bel un prestige qui lui permet d'exiger d'Edouard III d'Angleterre qu'il devienne son vassal. L'Anglais se soumet. Humilié, il se venge en formant une coalition. Il est condamné par défaut et son fief est saisi. Cette saisie provoque la guerre de Cent Ans.
  2. 1543 : Parution des théories de Copernic.
    Georg Rhaeticus, ami de Copernic fait paraître l'ouvrage revolutionibus orbium coelestium libri VI quelques jours avant la mort de celui-ci. Homme sage et prudent, connaissant bien l'église, Copernic ne publie pas sa théorie de son vivant. Il confie son livre à Rhaeticus lui demandant de le publier au moment de sa mort. Le 19 février 1473, à Torun en Pologne, a lieu la naissance (présumée) de Nicolaj Kopernik, futur docteur en droit, chanoine et astronome. Au tout début du 16e siècle, Copernic élabore sa célèbre cosmogonie : la Terre tourne sur elle-même (géocentrisme) et, comme les autres planètes, elle tourne autour du Soleil (héliocentrisme). A l'époque, cette théorie ruine les certitudes des théologiens : la Terre, et l'homme qui est à "l'image de Dieu", ne sont plus le centre de l'univers ! Aussi, Copernic garde ses théories au secret. Giordano Bruno, moins prudent que Copernic, sera brûlé vif à Rome en 1600 pour ses points de vue philosophiques et scientifiques jugés hérétiques. En 1616, le pape Paul V condamne les idées coperniciennes, les jugeant contraires aux Écritures. Les travaux de Copernic sont à l'origine de la révolution scientifique du 17e siècle poursuivie par Kepler et Galilée. En fait, 18 siècles avant Copernic, le Grec Aristarque de Samos (310-230 av J.-C.) avait déjà imaginé une représentation héliocentrique de l'univers. Il avait également remarqué le mouvement de la Terre sur elle-même.
  3. 1625 : L'île de Manhattan est achetée aux Indiens en échange de marchandises d'une valeur de 24 dollars.
  4. 1743 : Naissance de l'homme politique français Jean-Paul Marat (mort en 1793)
  5. 1794 : Soulèvement de Cracovie.
  6. 1819 : Naissance de la reine Victoria
    Petite-fille du roi Georges III, Victoria monta sur le trône de Grande-Bretagne et d'Irlande à l'âge de dix-huit ans, lorsque son oncle Guillaume IV mourut sans enfant. Le Hanovre se détacha alors de la couronne d'Angleterre, sa succession obéissant à la loi salique qui ne reconnaît que les héritiers mâles, même s'ils sont lointains! Victoria fut initiée à la vie politique par Melbourne, premier ministre, mais ce fut son mari, Albert de Saxe-Cobourg, qui eut la plus grande influence sur elle. Il la poussa à suivre consciencieusement les affaires et à se plier, malgré son caractère autoritaire, aux règles constitutionnelles. La mort d'Albert laissa la reine inconsolable et Disraeli, alors premier ministre, dut la faire couronner impératrice des Indes pour qu'elle consente à sortir d'une retraite qui commençait à ébranler sa popularité. Victoria eut tôt fait de reconquérir le coeur de ses sujets et son jubilé de diamant (1897) fut un triomphe. Lorsqu'elle mourut, en 1901, le prestige de la couronne était aussi fort que la puissance économique de la Grande-Bretagne.
  7. 1873 : Adolphe Thiers, battu, cède la présidence de la République au maréchal Mac-Mahon.
    Après s'être brillamment illustré dans la carrière militaire, Mac-Mahon, qui avait accepté de commander l'armée chargée d'écraser la Commune, entama une carrière politique. Les monarchistes l'y poussèrent, comptant utiliser l'inexpérience de ce vaillant soldat, légitimiste convaincu, pour rétablir la monarchie. A la chute de Thiers, le 24 mai 1873, il fut élu président de la République et annonça immédiatement son intention de "travailler au rétablissement de l'ordre moral". En fait, la tentative de restauration échoua, au cours de l'été 1873, devant l'obstination du comte de Chambord à rétablir le drapeau blanc. Déçus, les monarchistes se résignèrent à une solution d'attente, espérant que Mac-Mahon, dont les pouvoirs avaient été prolongés pour sept ans, réaliserait peut-être leur rêve. Mais le président dut faire face à la montée des Républicains, qui triomphèrent aux élections de 1876. Bientôt, un conflit éclata entre Mac-Mahon et la nouvelle majorité, entraînant la dissolution de la Chambre. Malgré une brillante campagne durant l'été 1877, le président ne put empêcher une nouvelle victoire des Républicains. Il se résolut donc à abandonner le pouvoir au président du Conseil, choisi parmi ces derniers. Deux ans plus tard, une nouvelle victoire des Républicains au Sénat consacra la défaite de "l'ordre moral" et donna au maréchal l'occasion de démissionner.
  8. 1890 : L'Italie réorganise ses territoires de la Mer Rouge, qui deviennent la colonie d'Erythrée.
  9. 1900 : La Grande-Bretagne annexe l'Etat libre d'Orange, en Afrique du Sud.
  10. 1819 : Naissance de la reine Victoria d'Angleterre (morte en 1901).
  11. 1941 : Le cuirassé allemand "Bismarck" coule le croiseur britannique "Hood" dans l'Atlantique-Nord, causant la mort de 1.300 marins.
  12. 1941 : Naissance du chanteur américian Bob Dylan.
  13. 1951 : Naissance de l'acteur français Jean-Pierre Bacri.
  14. 1964 : 300 spectateurs sont tuées et 800 sont blessés dans une émeute au cours d'un match de football, à Lima (Pérou) entre l'Argentine et le Pérou.
  15. 1974 : Mort du musisicien de jazz Duke Ellington à l'âge de 75 ans.
  16. 1981 : Le président équatorien Jaime Roldos Aguilera trouve la mort dans un accident d'avion dans les Andes, près de la frontière péruvienne.
  17. 1985 : Un cyclone fait 11 000 morts et 250 000 sans-abri au Bangladesh.
  18. 1989 : Arrestation à Nice, dans un prieuré, de Paul Touvier, ancien chef de la milice à Lyon, recherché pour crimes contre l'humanité.
  19. 1990 : Le premier ministre soviétique Nikolaï Ryjkov présente devant le Soviet suprême un projet de plan prévoyant le passage d'une économie planifiée à une économie de marché.
  20. 1995 : Décès d'Harold Wilson, 79 ans, qui fut deux fois Premier ministre travailliste de Grande-Bretagne dans les années 60 et 70.
  21. 1998 : La Palme d'Or du 51e Festival de Cannes est décernée à "L'éternité et un jour" du réalisateur grec Theo Angélopoulos.
  22. 1999 : Identification par la police du commando soupçonné d'avoir tué le préfet Claude Erignac. L'auteur présumé des coups de feu visant le préfet Claude Erignac, serait Ivan Colonna, un berger corse figurant dans la mouvance ultranationaliste et fils d'un ancien député socialiste des Alpes-Maritimes

Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris. (George Wolinsli, dessinateur français, né en 1934)

Dernière modification le : 24-Mai-2000