Quelques événements journaliers de Décembre

C'est arrivé un jour
C'est arrivé un jour

03 Décembre
03 Décembre

 

  1. 1594 : Mort de Gerhard Mercator
    Ce géographe flamand travailla pour Charles Quint. Mercator a inventé une nouvelle méhode de cartographie que l'on appelle Projection Mercator. Dans ce système toujours en usage, les méridiens sont représentés par des droites parallèles.
  2. 1684 : Naissancde du baron Ludwig Holberg, écrivain danois d'origine norvégienne (mort en 1754)
  3. 1792 : Ouverture du procès de Louis XVI.
    En ce jour s'ouvra le premier procès d'un peuple contre une royauté absolue. Même après d'interminables tergiversations et controverses d'ordre juridique s'ouvre le procès du roi de France et de Navarre que fut Louis XVI. La Convention, elle-même, s'est érigée en tribunal. Ce jour d'ouverture du procès de Louis Capet, Robespierre se prononce pour la mort du roi : " Le roi n'est point un accusé. Vous n'avez point une sentence à rendre pour ou contre un homme, mais une mesure de salut public à prendre, un acte de providence nationale à exercer. "
  4. 1800 : Bataille de Hohenlinden.
  5. 1802 : L’activité des Frères des écoles chrétiennes reconnue:
    La reconnaissance consulaire d'une forme d'éducation ! Cette congrégation religieuse fut fondée à Reims en 1680 par saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719). Celui-ci, après des études universitaires à Reims, sa ville natale, et à la Sorbonne, avait été ordonné prêtre en 1678. L’année suivante, il apportait son aide à l’ouverture d’écoles de garçons sur le territoire des paroisses Saint-Maurice et Saint-Jacques de Reims ; bientôt, il assumait à lui seul la charge d’une troisième école. Confronté ainsi au problème de la formation des maîtres d’école, il en rassembla une dizaine en 1681 dans son propre hôtel familial avec la collaboration de ses deux frères. En 1682, le groupe, préoccupé de pauvreté, s’installa dans un autre local, tandis que Jean-Baptiste renonçait à son bénéfice de chanoine de Reims qui le faisait vivre depuis 1667. Commencé, dès 1682, par un envoi de maîtres à Rethel, l’essaimage du groupe s’étend à d’autres villes de l’Est. En février 1688, les trois frères de La Salle prennent en charge à Paris l’"école de charité" pour garçons de la paroisse Saint-Sulpice. À partir de 1691, les membres de l’institution qui se développe font des vœux religieux. Jean-Baptiste est élu supérieur le 7 juin 1694, mais affirme si bien le caractère laïc de l’institut qu’aucune discussion ne le mettra jamais vraiment en cause. Dix-huit fondations s’échelonnent de 1699 à 1711 ; Louis XV autorise la congrégation par lettres patentes de 1724, suivies en 1725 par une bulle de Benoît XIII. Le fondateur était décédé quelques années plus tôt à Rouen, où il avait transféré en 1717 le siège de l’institut dans le faubourg Saint-Sever. Sous la Révolution, supprimée par l’Assemblée constituante, la congrégation fut rétablie le 3 décembre 1802 par une décision consulaire et incorporée à l’Université impériale par un décret du 17 mars 1808. Elle connut un développement considérable au XIXème siècle, spécialement sous l’action de Mathieu Bransiet (frère Philippe) qui dirigea la congrégation de 1838 à 1874. L’activité des Frères des écoles chrétiennes a depuis longtemps débordé les limites de la France pour s’étendre à de nombreux pays d’outre-mer, ainsi que celles du cadre scolaire traditionnel, au profit d’œuvres d’enseignement technique (par exemple, l’École catholique d’arts et métiers de Lyon) ou de recherches pédagogiques. Ainsi en Belgique de nombreuses écoles normales (formation d’enseignants) ont été fondées par cette congrégation. Chaque ville possède au moins une école de " frères ". Ils s’illustrent également par plusieurs écoles artistiques (Saint-Luc) et d’architecture. Remerciements à Cam des "Les chroniques de Cam"
  6. 1808 : Madrid se rend à l'armée de Napoléon.
  7. 1810 : Les Anglais prennent l'île Maurice à la France.
  8. 1857 : Naissance de l'écrivain anglais d'origine polonaise Joseph Conrad (mort en 1924).
  9. 1887 : Sadi Carnot est élu président de la République
    Le 3 décembre 1887, Sadi Carnot était élu président de la République avec une écrasante majorité. Cette élection avait pourtant été difficile. Le président sortant, Jules Grévy, avait été contraint de démissionner à la suite d'un scandale. Pour lui trouver un successeur, Clémenceau proposa de s'accorder sur la personnalité de Sadi Carnot en ces termes : "Carnot n'est pas très fort et c'est un parfait réactionnaire mais il porte un nom républicain et d'ailleurs nous n'avons pas mieux". Le nouvel élu était en effet le petit-fils de Lazare Carnot, "l'organisateur de la victoire" sous la Révolution. Contrairement à toute attente, il assuma ses fonctions sans faiblesse et avec une grande compétence. En 1889, il inaugura les fêtes célébrant le centenaire de la Révolution par un discours faisant appel à la réconciliation de tous les Français. Mais sa plus grande réussite fut l'alliance franco-russe, signée le 22 août 1891, qui rétablissait l'équilibre en Europe et était une assurance de paix pour l'avenir. Puis vint le temps des anarchistes. L'un d'entre eux, le célèbre Ravachol, fut arrêté et exécuté. Mais au cours d'une visite à l'exposition universelle de Lyon, Sadi Carnot fut assassiné par un autre anarchiste, Caserio, le 24 juin 1894. Sa mort provoqua une profonde émotion. Il avait été un président estimé de tous. La France lui offrit des obsèques nationales grandioses et le fit entrer au Panthéon au côté de son illustre aïeul.
  10. 1894 : Mort de l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson.
    Paru en 1883, le roman " l'Île au trésor " (le premier !) de Robert Louis Stevenson raconte les aventures d'un jeune garçon, Jim Hawkins, qui s'est embarqué sur un navire à la recherche d'un trésor enfoui sur une île déserte et qui se trouve aux prises avec des pirates patibulaires, notamment un certain John Silver, doté d'une jambe de bois. Ce récit d'aventures, propice à l'identification des jeunes lecteurs, est devenu un classique de la littérature enfantine. Mais son succès auprès des adultes reste entier car la langue de l’auteur y est d’une qualité remarquable. " Dr Jekyll et Mr Hyde " connut une popularité encore plus grande, surtout auprès des adultes et des grands adolescents, puisqu’il touche au mythe de la double personnalité. Remerciements à Cam des "Les chroniques de Cam"
  11. 1912 : Signature d'un armistice entre la Turquie, la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro.
  12. 1919 : Mort du peintre et sculpteur Pierre-Auguste Renoir (né en 1841).
  13. 1930 : Naissance du cinéaste français Jean-Luc Godard.
    Ce réalisateur français est d'origine suisse et membre important de la Nouvelle Vague. Après un passage éclair à la Sorbonne, en ethnologie, Godard fréquenta assidûment les cinémathèques et salles de cinéma, et se lia avec, entre autres, Éric Rohmer, François Truffaut et Jacques Rivette. Exerçant un peu tous les métiers (caméraman pour la télévision zurichoise, livreur pour une librairie, assistant monteur, etc.), il tenta également le journalisme et commença à écrire des textes pour la Gazette du cinéma, pour Arts et surtout pour les Cahiers du cinéma. En 1952, il travailla comme manœuvre sur le chantier d'un barrage en Suisse et employa l'argent gagné à réaliser sur ce projet un documentaire en 35 mm, "Opération Béton" (1954). En 1957, Pierre Braunberger commença à soutenir ses courts métrages : " Tous les garçons s'appellent Patrick "(1957), " Une histoire d'eau " (réalisé avec François Truffaut, 1958) et " Charlotte et son Jules " (1959), dans lequel il fait jouer Jean-Paul Belmondo pour la première fois. Ces premières réalisations révèlent déjà son goût pour la citation. Parallèlement, Godard poursuivit son activité de critique de films. En 1959, il réalisa avec le soutien de François Truffaut son premier long métrage " À Bout de souffle ", qui fut considéré comme le coup d'envoi d'un cinéma plus spontané, véritable manifeste de la Nouvelle Vague. Cette tendance, initiée dans les années 1950, se caractérisait par un montage heurté, une caméra portée à l'épaule et des prises de vues en lumière naturelle. "À bout de souffle" devint rapidement un film culte, qui par sa fraîcheur de ton, son apparente désinvolture, son insolence venait bousculer le classicisme du cinéma français d'alors. Les films suivants, dont " Vivre sa vie " (1962), ont également eu une influence déterminante. Ils témoignaient d'un style très personnel et novateur, qui s'exprimait par le mélange de scènes de fiction, de séquences semi-documentaires, d'intertitres et de commentaires de l'auteur lui-même. Son interprète principale était alors l'actrice Anna Karina qu'il épousa en 1961. En 1963, il fit tourner Fritz Lang dans " le Mépris ", tiré d'un roman d'Alberto Moravia. Avec " Pierrot le fou " (1965), fuite picaresque et violente de Belmondo et d'Anna Karina, Godard provoqua de nouveau de vives réactions. À partir de " la Chinoise " (1967), débutèrent pour Godard les années Mao qui coïncident avec son mariage avec Anne Wiazemsky. Après " Week-End " (1967), " le Gai Savoir " (1968) révéla une théorie révolutionnaire du cinéma, basée sur la critique de la production cinématographique bourgeoise. Ces réflexions l'amenèrent à s'engager dans le groupe Dziga Vertov, dont le but était d'inventer un véritable cinéma politique. En collaboration avec Jean-Pierre Gorin, notamment, il tourna des films tels " Pravda " (1969), " Vent d'est " (1969) ou encore " Vladimir et Rosa " (1970). Godard fut sans doute un des premiers cinéastes à s'interroger sur la naissance de la vidéo. Les années 1970 furent pour lui une période d'expérimentation. Il tourna des longs métrages en vidéo, plus ou moins liés à l'actualité politique ou sociale, qui donnèrent lieu pour certains à des documentaires télévisés. Avec " Sauve qui peut " (la vie) (1979), il revint au 35 mm standard et au cinéma traditionnel. Reprenant certains de ses thèmes centraux (la prostitution comme moteur de la société, la création comme sujet de réflexion), il adopta un pessimisme plus profond, révélant ses doutes et ses hésitations. L'usage des citations et le sacré marquent alors ses films parmi lesquels, on peut citer " Je vous salue Marie " (1985), " Prénom Carmen " (1983), " Soigne ta droite " (1987), et " Nouvelle Vague " (1990). La narration syncopée des derniers films, le travail de l'image et du son révèlent la recherche constante d'un langage cinématographique à part entière : " Hélas pour moi ", 1993 et " JLG/JLG ", en 1994. Remerciements à Cam des "Les chroniques de Cam"
  14. 1944 : Les forces américaines traversent la rivière Sarre.
  15. 1952 : Purges Staliniennes
    C’est la campagne contre la déviation " titiste " qui amena Staline à purger les directions des partis frères des différentes démocraties populaires communistes. À la suite des procès Rajk en Hongrie, Kostov en Bulgarie ou Dzodze en Albanie, c’est en Tchécoslovaquie qu’eut lieu en 1952 le plus grand des procès de l’ère stalinienne : celui du prétendu " centre de conspiration contre l’État " avec à sa tête le secrétaire général du P.C.T., Rudolf Slánsky. Le procès au cours duquel les accusés, torturés auparavant, avouèrent des crimes imaginaires prit ouvertement un caractère antisémite. Onze des quatorze accusés furent condamnés à mort et exécutés le 3 décembre 1952. Les mécanismes de fabrication de tels " aveux " furent décrits en 1968 par Arthur London, l’un des survivants du procès, dans son livre " L’Aveu " mis en scène par Costa-Gavras. Remerciements à Cam des "Les chroniques de Cam"
  16. 1952 : L'Assemblée générale de l'ONU adopte une proposition indienne en vue d'un armistice coréen.
  17. 1958 : Nationalisation des intérêts hollandais en Indonésie.
  18. 1961 : Des détachement militaires américains prennent position le long de la ligne de démarcation entre Berlin-Ouest et Berlin-Est, alors que les Allemands de l'Est entreprennent de renforcer le "mur".
  19. 1962 : Epais "smog" à Londres : plusieurs dizaines de personnes succombent à une intoxication par un brouillard de fumées contenant des anhydrides sulfureux avant que le temps ne se lève, quatre jours plus tard.
  20. 1963 : Création en France de l'Ordre du Mérite.
  21. 1965 : Naissance de la patineuse Katarina Witt.
  22. 1967 : Premier essais en vol de l'avion Concorde 001.
  23. 1967 : La première greffe du coeur est réalisée par le chirurgien sud-africain Christian Barnard.
    En Afrique du Sud, à l'hôpital Groote Schur du Cap, le médecin et chirurgien Christian Barnard réalise la première greffe cardiaque. Le greffé, M. Louis Washkansky, survit 18 jours et décède d'une infection des poumons. Le professeur Barnard, chef de l'équipe du Cap, estime que l'opération du cœur a réussi et est décidé à tenter de nouvelles opérations "à cœur ouvert". À noter, parmi les records de durée en matière de transplantation cardiaque, l'opération réalisée en France, le 27 novembre 1968, par les Pfs E.Henry et R.Monties sur M. Emmanuel Vitria. Celui-ci vécu 18 ans avec son cœur greffé. Entre 1968 et 1994, 35 274 transplantations cardiaques ont été réalisées. Pour 1994, le taux de réussite est de 56% de survie à 5 ans et 48% à 10 ans. Le coût d'une opération de transplantation varie de 200 000 à 500 000 F.
  24. 1970 : Naissance du français, champion du monde de football, Christian Karembeu.
  25. 1971 : Le conflit à propos du Cachemire s'envenime : l'Etat d'urgence est décrété en Inde à la suite d'une attaque d'avions pakistanais dans le Nord-Ouest du pays.
  26. 1973 : Premier vol autour de Jupiter par la sonde américaine Pionneer X.
  27. 1975 : Le Pathet-Lao s'empare du contrôle du Laos et proclame la déchéance d'une monarchie vieille de six siècles.
  28. 1983 : Arrivée à Paris de la marche des "Beurs" contre le Racisme (commencée à Marseille le 15 octobre).
  29. 1984 : A Bhopâl, en Inde, une fuite de produit toxique émanant d'une usine de pesticide fait plus de 3 000 morts et 100 000 blessés.
    Bhopal, ville du centre de l'Inde, capitale de l'État du Madhya Pradesh. Il s'agit d'un carrefour ferroviaire et d'un centre de commerce. On y fabrique essentiellement des vêtements en coton et des bijoux. C'est à Bhopal que se trouve la Taj-ul-masjid, la plus grande mosquée du pays. Le cœur de la ville date de la première moitié du XVIIIème siècle. Entre 1844 et 1926, la commune fut dirigée par des bégums (princesses). La ville possède une université, fondée en 1970, et un conservatoire de musique. De 1723 à 1956, la ville fut la capitale de l'État princier de Bhopal. En décembre 1984, une usine de pesticides d'Union Carbide, implantée à Bhopal, laissa s'échapper un gaz nocif qui empoisonna au moins 3 300 personnes ; il s'agit du plus grave accident industriel de tous les temps. Sans compter les victimes de la panique qui s’ensuivit. En 1989, après une très longue bataille juridique, les propriétaires de l'entreprise américaine acceptèrent de verser au gouvernement indien la somme de 470 millions de dollars. En contrepartie, le gouvernement accepta d'abandonner la poursuite des charges contre l'entreprise et son ancien président. La population en 1991 s’élevait à 1063662 habitants. Remerciements à Cam des "Les chroniques de Cam"
  30. 1989 : Démission du Politburo et du Comité central du parti communiste est-allemand.
  31. 1990 : L'armée libanaise se déploie dans Beyrouth réunifié : La prise de contrôle des secteurs chrétien et musulman de la capitale reconstitue ainsi le Grand Beyrouth après le retrait total des milices.
  32. 1992 : Résolution 794 de l'O.N.U. : intervention en Somalie.
  33. 1993 : La princesse Diana annonce qu'elle jouera un rôle plus discret, au regard des médias, dans la vie publique britannique pour préserver sa vie privée.
  34. 1995 : Bill Clinton signe l'ordre de départ pour la Bosnie des premiers soldats américains, 700 hommes, chargés de préparer l'arrivée du reste de la force multinationale de paix sous commandement de l'OTAN qui comptera au total 60 000 hommes, dont 25 000 Américains.
  35. 1996 : Un attentat (une bonbonne de gaz de 13 kilos) à la station RER Port-Royal fait quatre morts.
  36. 1996 : L'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE) adopte un projet de sécurité pour le XXIe siècle et une déclaration politique prônant la démocratie et le respect des droits de l'homme.
  37. 1997 : Après les Philippines, la Thaïlande, l'Indonésie et la Corée du Sud obtiennent du FMI un prêt de 55 milliards de dollars.


Un classique est quelque chose que tout le monde voudrait avoir lu et que personne ne veut lire… (Marc Twain)

Dernière modification le : 03-Déc-2000