Le pommier à pommes

Pourquoi pas qu'on s'assoit sous un pommier à pommes
Bien assis, bien à soi, on attend qu'elles tombent
Pourquoi pas qu'on boira de l'eau de la rivière
Dans le creux de ses doigts, dans le lit de la pierre
Y fait comme il voudra, l'avion Paris-Stockholm
J'ai besoin de personne quand l'pommier pommera

Pourquoi pas qu'on ira labourer dans la neige
Quand la neige fondra, y aura le blé qui lève
Je prendrai mon fusil pour chasser du chemin
La mauvaise compagnie des chasseurs et des chiens
Y fait comme il voudra, l'avion Paris-Stockholm
J'ai besoin de personne quand mon blé lèvera

Pourquoi pas qu'on cassera la pendule de la gare
Comme ça tout le monde y s'ra ou trop tôt ou trop tard
Ça gênerait pas le coq ni ses cocoricos
Ni l'appétit du loup, ni la peur de l'agneau
Y fait comme il voudra, l'avion Paris-Stockholm
Y s'ra l'heure qu'on voudra sous le pommier à pommes

Pourquoi pas qu'on fera un ou deux petits drôles
Un pour toi, un pour moi sous le pommier à pommes
J'te jouerai du violon pendant que t'accoucheras
Ça t'paraîtra moins long, je crierai avec toi
Y fait comme il voudra, l'avion Paris-Stockholm
J'ai besoin de personne excepté de toi

Pourquoi pas qu'tu casseras toutes tes méchantes machines
Ta télé pyjama, ta demoiselle en leasing
Et tu détourneras l'avion Paris-Stockholm
Qui te déposera sous le pommier à pommes

Gilbert Bécaud (paroles de Pierre Delanoë)

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale