transparent

Néflier du Japon, Eriobotrya japonica, Photinia j., Mespilus j.
arbre de la famille des Acanthacées

Origine : Chine, Japon.
Habitat : contrairement au néflier commun, il craint le froid. Il est conseillé de le cultiver au soleil dans un sol fertile bien drainé. Il tolère les régions côtières. Celui photographié à gauche pousse à Paris, au jardin de l'école de pharmacie (VIè arrondissement).

Port : arrondi.
Taille : 8 - 12 m.
Écorce orangé, caractéristique.

Feuillage persistant. Feuilles alternes minces et allongées, très grandes (30-45 cm), légèrement ondulées, légèrement velues en dessous, à bord grossièrement denté ; nervures saillantes 15 à 20 paires. La feuille du néflier commun est caduque et plus petite.

Sa fleur apparaît en hiver (novembre-décembre) contrairement au néflier commun qui fleurit en mai. Elle se groupe en panicule serré. Chaque fleur a 5 petits pétales blancs (D1-2 cm).
Son fruit, la nèfle ou bibace, se dresse en bout de rameau, par groupe, contrairement au fruit isolé du néflier commun. Sa forme est oblongue (de poire) et sa couleur jaune d'or. Il mûrit à partir en hiver et est comestible au printemps.
Utilisation : arbuste décoratif. Il supporte la taille.
Où en voir à Paris : au jardin de l'école de pharmacie, au jardin du Luxembourg.

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale
         version anglaise -