transparent

Reconnaître les feuilles d'été

Prenez une feuille représentative de son espèce, c'est à dire à maturité et prélevée sur une branche courante (pas sur un drageon à la base du tronc, car sa forme et sa couleur seraient altérées). Certains arbres hauts n'offrent que ces feuilles basses à observer de près (ex : cedrela, ptérocarier, noisetier de Byzance). Il faut attendre que l'automne amène les feuilles hautes à portée de la main ! Observez également la manière dont se greffe la feuille sur son rameau : deux feuilles partant du même point sont "opposées", sinon, elles sont alternes. Cela aide à distinguer les érables (feuilles opposées) du liquidambar (feuilles alternes), ou les frênes (feuilles opposées) du robinier et du sophora (feuilles, qui leur ressemblent un peu, mais sont alternes).

Ayant une feuille en main, examinez :

  • le pétiole (la petite tige à la base), qui aide à distinguer le chêne sessile du chêne pédonculé (celui-ci a des feuilles sessiles et une fleur et un gland "pédonculés", alors que le chêne sessile a un gland sessile et une feuille pétiolée ).;
  • la base (qui sera en cœur, droite ou pointue, en général symétrique par rapport à la nervure centrale, parfois asymétrique - Ulmacées, tilleuls ) ;
  • le bord du limbe (partie élargie et aplatie de la feuille qui capte la lumière solaire), qui peut être lisse, éventuellement avec des poils (hêtre), faiblement denté ou "denticulé" (amandier), découpé en dents de scie (charme), doublement denté (charme houblon), profondément denté (châtaignier) ou encore lobé (chênes).
  • le rapport Longueur/largeur à l'aide de cette grille. Ce critère permet de définir les feuilles "larges" et les feuilles "oblongues " dont le rapport (L)/(l), Longueur /largeur maximale est supérieur à 1,5.

Au toucher, on note aussi une différence entre les feuilles dites pubescentes et les lisses, encore que cette propriété a tendance à s'estomper avec le temps (la feuille naît couverte de poils qui s'en vont à l'approche de l'été). D'autres sont rugueuses (certains ormes, mûrier à papier). D'autres sont argentées.

Plutôt que de développer des descriptions scientifico-empiriques sur la forme des feuilles (base cordée, apex acuminé, etc...), je vous invite à parcourir les images d'un Herbier virtuel, classées suivant les critères classiques de forme : dans le sous-menu à gauche.

Vous pouvez accéder directement au questionnaire d'identification des feuilles, où vous aurez à renseigner le type de feuille, le ratio L/l, éventuellement la bordure et une caractéristique particulière : questionnaire d'identification.

Un autre critère de reconnaissance peut être la grande taille de certaines feuilles :

>50 cm Ailante, Ailanthus altissima
Angélique épineuse, Aralia spinosa
Chicot du Canada, Gymnocladus dioicus
Magnolia à grandes feuilles, Magnolia macrophylla
40-50 cm Acajou de Chine, Cedrela sinensis
Paulownia, Paulownia tomentosa
Sumac, Rhus
30-40 cm Catalpa, Catalpa bignonioides
Frênes, Fraxinus
Marronnier d'Inde, Aesculus hippocastanum
Noyers, Juglans
Peuplier lasiocarpa, Populus lasiocarpa
Ptérocarier, Pterocarya fraxinifolia
Savonnier, Koelreuteria paniculata
Virgilier, Cladrastis lutea
20-30 cm Chêne du Japon, Quercus dentata
Magnolia à grandes fleurs, Magnolia grandiflora

Certaines espèces et des variétés ont une couleur particulière de feuillage, qui est davantage un critère pour choisir un arbre original, qu'un indice de reconnaissance (pour des arbres peu courants).

 

retourner sur la page précédente revenir au début

Rubrique Photos


Recherche d'images sur le site
Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 5,95 €
descriptif d'achat Planfor

 6,25 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -