THUYA, (Botan.) [Auteur: Jaucourt] (Page 16:306)

THUYA, s. m. (Botan.) en françois vulgaire arbre de vie. Bauhin, Boerhaave & Tournefort le nomment thuya, c'est un arbre de hauteur médiocre, dont le tronc est dur & noueux, couvert d'une écorce rouge - obscure; ses rameaux se répandent en aîles; ses feuilles ressemblent en quelque maniere à celles du cyprès, mais elles sont plus plates, & formées par de petites écailles posées les unes sur les autres; il porte, au - lieu de chatons ou de fleurs, de petits boutons écailleux, jaunâtres, qui de viennent ensuite des fruits oblongs, composés de quelques écailles, entre lesquelles on trouve des semences oblongues & comme bordées d'une aîle membraneuse. Le thuya est odorant, principalement en ses feuilles; car étant écrasées entre les doigts, elles leur communiquent une odeur forte, résineuse & assez permanente; leur goût est amer.

Cet arbre vient originairement du Canada, d'où le premier qu'on ait vu en Europe fut apporté à François I. On ne le cultive cependant que dans les jardins de quelques curieux, & on peut lui donner, comme à l'if, telle figure qu'on desire. Il résiste au froid de l'hiver, mais il perd sa verdure, ses rameaux & ses feuilles, devenant noirâtre jusqu'au printems qu'il reprend sa couleur.

Le thuya des Grecs n'est point notre thuya; c'étoit une espece de cedre qui n'avoit chez les Latins que le nom de commun avec le citronnier, arbor citrea. Cet arbre venoit d'une branche de l'atlas, dans la Mauritanie septentrionale, appellée par Pline, l. XIII. c. xv. mons Anchorarius. (D. J.)

Thuya, bois de, (Botanique sacrée.) [Original Class: Botanique sacrée] [Auteur: Jaucourt] {Machine Class: Commerce de bois} (Page 16:306)

Thuya, bois de, (Botanique sacrée.) thyinum lignum; sorte de bois fort estimé par les Hébreux, & qui étoit d'une odeur excellente; la flotte du roi Hircan en apporta d'Ophir en abondance, III. Rois, x. 11. Quelques interpretes rendent ce mot par bois de bresil, d'autres par bois de pin, & d'autres plus sagement & plus sûrement par bois odoriférant, sans déterminer quel étoit ce bois. (D. J.)

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une Société de Gens de lettres (1751-1772)
Publié sous la direction de Diderot et d'Alembert
Scanné et mis au format électronique par l'Université de Chicago

  Rubrique Connaissance


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 5,95 €
descriptif d'achat Planfor

 15,00 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

Toutes les offres d'achat :

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·