transparent

Liquidambarou Copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua

arbre de la famille des Hamamélidacées (Hamamélis mollis, Liquidambar, Parrotia, Parrotiopsis).

Étymologie : mot espagnol, du latin "liquidus", liquide, et de l'arabe "ambar", ambre, par allusion à la gomme odorante exsudée.
Origine : Amérique du Nord, découvert en Floride par les Espagnols en 1528, introduit en Europe en 1681.
Habitat : ensoleillé, non calcaire.
Racines : pivotantes.
Taille maximale : 30 m (exceptionnellement 45 m en Amérique).
Variétés : il existe un Copalme de Chine et un Copalme d'Orient (Turquie) décrit en 1610.
Écorce fissurée gris foncé. Rameaux munis de côtes épaisses.

 

Feuilles caduques alternes (# érables : feuilles opposées), avec 5 à 9 lobes profonds. A l'automne, elles revêtent des teintes pourpres exceptionnelles.

Fleurs : les fleurs mâles sont les plus visibles (glomérules fixés sur un axe), en avril.

Fruits : en boules (formées par les capsules soudées à la base). Ils ressemblent à ceux du Platane.

Utilisations : en Orient, on extrayait de son baume un lait de beauté pour les dames, au XIXe siècle. Le baume contient une essence, le styrax, fixateur de parfum au goût de cannelle. Il a été utilisé pour fabriquer les premiers chewing-gums.

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale
         version anglaise -