PSEUDOACACIA, (Hist. nat. Bot.) [Auteur: d'Holbach] (Page 13:540)

PSEUDOACACIA, s. f. (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur papilionacée; il sort du calice un pistil enveloppé d'une membrane frangée, qui devient dans la suite une silique applatie, & qui s'ouvre en deux parties; cette silique renferme des semences faites en forme de rein. Ajoutez aux caracteres de ce genre que les feuilles sont placées par paires le long d'une côte qui est terminée par une seule feuille. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante.

Tournefort n'en connoissoit que trois especes, la commune, & deux autres d'Amérique; mais nous verrons ailleurs qu'il y en a huit especes fort cultivées en Angleterre outre leurs variétés, & nous indiquerons en même tems leur culture; actuellement il nous suffira d'observer que l'espece commune de Tournefort, pseudoacacia vulgaris, I. R. H. 649, est l'arbor siliquosa virginiensis, spinosa, lolus nostratibus dicta de Parkinson.

C'est un grand arbre qui, bien soigné, a fait & feroit encore, si nous le voulions, l'ornement de nos jardins par l'étendue de ses branches, & par l'odeur agréable de ses fleurs. Le premier de ces arbres en France a été planté, par les soins de M. Robin, au jardin du roi à Paris, où il réussit à merveille; c'est le pere de tous les autres acacia qu'on a vus dans le royaume; la nouvauté fit qu'on en éleva beaucoup dans d'autres jardins, & la légereté de notre nation a fait qu'on s'en est dégouté.

On est convenu qu'il croissoit fort vîte, qu'on en pouvoit former des berceaux, & qu'il produisoit de belles fleurs, très - odorantes; mais on lui a reproché d'être sujet à se verser, d'avoir l'écorce raboteuse, & le feuillage trop petit. Il ne s'agit pas ici de prendre sa défense, c'est assez de dire que ses feuilles sont oblongues, rangées par paire sur une côte terminée par une seule feuille. Ses fleurs sont très - belles, longues, légumineuses, blanches, admirables par leur odeur qui répand au printems son parfum de toutes parts. Lorsqu'elles sont passées, il leur succede des gousses applaties, contenant des graines formées en petit rein. (D. J.)

M. Bohadsch, professeur de Médecine & d'Histoire naturelle à Prague, dans un mémoire allemand publié en 1758, a fait voir l'utilité que l'on pouvoit retirer de cet arbre. Des expériences réitérées lui ont fait connoître que sa feuille, tant fraiche que séchée, étoit une nourriture excellente pour les chevaux, les vaches, & tous les bestiaux qui en sont très - avides. Elle est plus nourrissante que le trefle, le sainfoin, & les autres plantes qu'on leur donne ordinairement: M. Bohadsch ayant nourri avec de la feuille du faux acacia des vaches qui fournissoient très - peu de lait, les a mis en trois ou quatre jours en état d'en donner une quantité beaucoup plus grande que celles qui en donnoient le plus par la nourriture ordinaire. D'ailleurs les bestiaux sont très - friands de cette feuille; ainsi M. Bohadsch propose de multiplier la plantation des faux acacias; par ce moyen on pourra remédier aux inconvéniens qui résultent de la disette de foins, dans les années ou trop pluvieuses ou trop seches. Cet arbre est très - facile à faire provigner; il vient de semence aussi - bien que de boutures, & croît avec beaucoup de promptitude & de facilité. Il se plaît dans les endroits arides, sablonneux & montueux; d'où l'on voit que l'on pourroit en garnir les champs en friche & les terreins qui sont entierement perdus pour la société; il faut seulement éviter de le planter dans le voisinage des terres labourables, parce que ses racines courent & s'étendent au loin, ainsi que celles des ormes. Pour en faire la récolte, on n'aura qu'à se servir de croissans, afin d'en couper les feuilles qui reviendront promptement, & l'on pourra en faire facilement deux récoltes par année. Comme les rameaux de cet arbre sont garnis de piquans, il faudra ne donner aux bestiaux que les feuilles détachées des branches qui pourroient leur faire du mal.

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une Société de Gens de lettres (1751-1772)
Publié sous la direction de Diderot et d'Alembert
Scanné et mis au format électronique par l'Université de Chicago

  Rubrique Connaissance


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 5,85 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

 2,95 €
descriptif d'achat Planfor

Toutes les offres d'achat :

Derniers commentaires sur cet arbre

    Aucun commentaire pour l'instant.

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·