transparent

Platane
Platanus

Famille des Platanacées

Étymologie : du grec "platanos", de "platus", large.
Origine : existant en Europe, au Crétacé, le platane disparaît à l'ère glaciaire. Le Platane d'Occident (peu courant en Europe) et le Platane d'Orient (planté par les Romains en Italie, vers l'an 390 av. J.C.) évoluent différemment (on appelle cela la spéciation). Ils sont introduits en Angleterre, par le jardinier du roi, Tradescent (jardinier de père en fils) et hybridés vers 1650, pour donner le Platane commun ou platane à feuilles d'érable, le plus courant en France.
Durée de vie : de 500 à ... 2000 ans, très exceptionnellement. Le platane d'Hippocrate, à Kos, dans le Dodécanèse, en Grèce, a plus de 2000 ans ; il mesure 14 m de circonférence, et se compose de plusieurs troncs au bois abîmé.
Taille maximale : 45 mètres de hauteur.
Croissance : rapide.
Port : houppier large.
Tronc : droit, pouvant atteindre un diamètre impressionnant sur les sujets âgés (bel exemplaire de vieux platane au Parc Monceau, à Paris).
Écorce caractéristique qui se fissure en écailles ("rhytidomes"), dégageant des zones jaunâtres. L'aspect de peau de serpent de l'écorce est assez particulier.
Feuillage caduc. Grandes feuilles (20 cm) alternes (# érable), à 3 ou 7 lobes peu dentés. Les nervures ne partent pas toutes du même point. Les jeunes pousses sont couvertes de poils marrons qui restent un certain temps sur les feuilles, se mêlant aux graines poilues qui se libèrent des fruits de l'année passée (an avril). Les feuilles sont grandes, coriaces, difficilement putrescibles.
Fleurs : unisexuées, réunies en capitules sphériques pendant au bout d'un long pédoncule.
Risque de pollen allergisant : moyen (dépend des régions : plus fort dans les régions sèches).
Les fruits sont des petits akènes entourés d'un duvet qui facilite la dissémination par le vent. Ils sont groupés en boules ou glomérules.

Différences Platane d'Occident Platane commun Platane d'Orient
Taille 55 m en Amérique 40 m 30 m
Feuilles Peu échancrées, 3 à 5 lobes bordés de dents 5 grands lobes 3 lobes élancés, sinus profonds
Base   concave en V
Fruits 1 à 3 par pédoncule droit 1 à 4, pédoncule droit 1 à 6 pédoncules en zigzag

Légendes et traditions :
Arbre de vie, la mythologie et la symbolique du platane commun sont rattachées au platane d'Orient.
- le Platane est associé à Gaîa (déesse mère de la Terre chez les Crétois et les Grecs) et à Tanit (déesse de la fertilité chez les Carthaginois), car sa feuille en forme de main est la manifestation de la présence divine. Dans la mythologie grecque, le platane est un symbole de la régénération (l'écorce se régénère, par plaques, comme la peau du serpent). Il servit à construire le cheval de Troie.
- le caducée des médecins, attribut du dieu grec guérisseur Asclepios, est une baguette de platane ailée autour de laquelle s'enroulent deux serpents (en référence à la mue annuelle de son écorce semblable à celle de la peau de l'animal). Le médecin grec Hippocrate exerçait sous le platane du temple d'Asclepios situé sur l'île de Kos.
-dans la tradition sikh, le sâdhu Baba Sri Chang planta un jour un tison en terre, d'où sortit un platane : « si d'un tison on peut faire naître un arbre, alors d'un homme ordinaire on doit bien pouvoir faire jaillir le divin ».

Littérature : un poème lui a été dédié (Francis Ponge)
Utilisations :
- médicinale : plante astringente (feuilles, écorce).
- bois: chauffage (qualité équivalente au bois de hêtre), charpente, charronnage, construction navale, étals et billots de boucherie, lutherie, menuiserie et ébénisterie (meubles et placages), boissellerie, tournerie, déroulage pour panneaux de contreplaqué. Le bois est clair, dur et ferme. Il ressemble au bois du hêtre et résiste mieux que le bois de hêtre à l'humidité, mais il est facilement attaqué par les insectes. L'aubier se distingue peu du coeur.
- aménagement: planté abondamment en alignement, dans les parcs et dans les cours d'écoles. Il supporte l'élagage (bien réalisé). C'est l'arbre le plus courant (40 % des arbres de rue à Paris). c'est aussi l'arbre le plus haut de Paris (un exemplaire atteint 45 m de hauteur). Un Platane mesure 7 m de circonférence (au parc Monceau, Paris). Mais il est passé de mode et remplacé dans le Sud de la France par le micocoulier.

Conseils d'entretien :
Les platanes ne nécessitent pas d'entretien particulier. Sur un jeune sujet, on peut élaguer les branches latérales de façon à renforcer le tronc et laisser apparaître l'écorce. Sur un sujet âgé (que l'on rencontre rarement dans un jardin de particulier), on peut éclaircir les branches, pour réduire la prise au vent et éliminer les branches mortes qui pourraient tomber sur les passants. Les blessures, tant au niveau des racines que du tronc, cicatrisent relativement bien.
Maladies :
Une maladie attaque les platanes, importée involontairement des États-Unis pendant la dernière guerre (les caisses de soldats portaient un champignon, le chancre coloré, ou Ceratocystis Platani). La maladie se répand depuis la Provence (débarquement des Alliés à Cavalaire-sur-mer le 15 août 1944). Le chancre fait mourir l'arbre de façon très rapide, en bouchant les canaux d'irrigation des branches. La couronne se dessèche et l'arbre dépérit. Un ravageur, le tigre du platane, peut également affaiblir les couronnes des arbres durant les étés chauds et secs. Cet insecte se nourrit de la sève des feuilles et provoque leur chute précoce

Rubrique Photos


Recherche d'images sur le site
Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 12,50 €
descriptif d'achat Planfor

 150,00 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

Toutes les offres d'achat : Platane

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -