transparent

Arbre aux pochettes, Davidia involucrata

arbre de la famille des Nyssacées

Origine et étymologie : introduit, de Chine, en 1869, par l'abbé Armand David (1826-1900), missionnaire et naturaliste français, d'où son nom latin (Davidia involucatra). Le premier planté en France l'a été à l'arboretum des Barres (une 100aine de kilomètres au Sud de Paris). Le nom "arbre aux pochettes" découle des longues bractées, qui pendent de la fleur au printemps, comme des pochettes.
Port (arbre isolé) : pyramidal large. Plusieurs troncs.
Rusticité : zone 7 (il supporte le froid jusqu'à -17°).
Taille maximale : 15 m.
Écorce : en écailles grises.
Feuilles caduques, alternes, à base cordée, fortement dentées, terminées en pointe. Longueur : 12-15 cm.
Fleurs jaunes, petites, en mai, masquées par des bractées blanches, plus grandes que les feuilles (20 cm). Elles apparaissent au bout d'une dizaine d'années.
Fruits violets en forme de petite poire (3 cm). Ils restent sur l'arbre tard en hiver. Blets, ils sont comestibles.

Conseils d'entretien :
Il n'y a pas d'entretien particulier : soit on laisse l'arbre aux pochettes pousser en cépée, soit on souhaite ne garder qu'un tronc principal, au quel cas il faut éliminer les troncs secondaires au tour du tronc le plus vertical.

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale
         version anglaise -