transparent

à quoi sert l'écorce d'un arbre ?

L'écorce est la partie externe du tronc, lequel se compose de trois parties essentielles. Au centre du tronc est le bois mort, qui s'est formé par couches successives les années passées. C'est le bois dur recherché par l'industrie et l'artisanat. Son rôle est de supporter le houppier.

Le bois est enveloppé par le cambium, couche mince, fragile et vitale, elle-même divisée en deux couches, l'aubier, vers le centre du tronc, et le liber, vers l'extérieur.

L'aubier comporte des canaux (le xylème) qui conduiront la sève brute montante vers les feuilles, pendant quelques années, avant de se lignifier (il devient imperméable), par couches annuelles en fin d'été (c'est l'"aoûtement"). Les couches successives forment les cernes dont le comptage permet de déterminer l'âge de la souche (cette technique est la "dendrochronologie"). Les météorologues analysent les variations d'épaisseur des cernes pour en déduire les variations climatiques.

Le liber (ou phloème) empile, comme les pages d'un livre (d'où son nom), des couches de réserve (acides aminés, glucides pour passer l'hiver), des couches contenant les canaux qui véhiculent la sève descendante, élaborée par les feuilles, et d'autres couches de fibres dures qui constituent l'écorce. Celle-ci s'épaissit (comme le cœur du tronc), chaque année, et souvent se fissure en s'épaississant.

L'écorce sert à protéger le cambium, qui est vital pour la croissance : un arbre peut survivre avec un coeur en décomposition, du moment que le cambium est intact. Une écorce arrachée, c'est une blessure atrophiante.

Avec l'âge, les branches du bas meurent, car elles ne reçoivent plus assez de lumière. En tombant, elles laissent une cicatrice à leur base qui peut recueillir les eaux de pluie, entraînant infiltration et pourriture. La cicatrice est normalement colmatée par l'écorce (ce sont les nœuds du bois). Momentanément, si elle se trouve sur le côté du tronc, elle abritera des oiseaux, comme les sittelles qui y feront leur nid en rétrécissant l'ouverture à leur gabarit. D'autres oiseaux apprécient les trous d'arbre : les grimpereaux, les pics, les étourneaux, les mésanges charbonnières. Mais le trou utilisé par les oiseaux a peu de chance de se colmater, et risque au contraire de laisser se dégrader l'intérieur. La pourriture du tronc ne se voit pas facilement de l'extérieur : la nature se charge d'éliminer les sujets malades (la première tempête violente aura raison des arbres malades, ce qui n'est pas sans risque pour les passants).

L'aspect des écorces est aussi varié que le feuillage ou la floraison : on distingue les écorces lisses , lisses peu fissurées , lisses et cannelées , rugueuses se détachant par lanières , se détachant par plaques , se détachant par écailles , fibreuses , filandreuses , fissurées  (les fissures sont verticales), crevassées et quelques autres particulières (découpées en carrés, bourrelées).

  Rubrique Connaissance


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 6,50 €
descriptif d'achat Planfor

 43,50 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -