transparent

Merisier

arbre de la famille des Rosacées, genre Prunus
(Abricotier, Amandier, Cerisier, Laurier-cerise, Merisier, Pêcher, Prunier).

Étymologie : "Merisier" vient du latin "Amarus cerasus", "cerise amère", mais son nom latin scientifique est Prunus avium. Son nom populaire est guignier et le fruit, la guigne.
Origine : Mer Caspienne, répandu en Europe aux temps préhistoriques. Seul arbre de sa famille à ne pas être cultivé, le merisier se répand naturellement dans les forêts. L'ordonnance royale de 1669 met fin à sa prolifération (!) dans les forêts. On lui préfère le chêne, qui est plus utile.
Taille maximale : 30 m.
Durée de vie : 120 ans.
Port : en colonne large.
Tronc droit et long (# cerisier). En forêt, le merisier doit s'élever pour chercher la lumière, d'où son allure élancée.
Écorce : rugueuse se détachant par lanières horizontales, luisantes, brun rougeâtre. Comme chez le cerisier, l'écorce du merisier est percée par des lenticelles.

Feuillage
caduc. Feuilles (13 cm) alternes, ovales, pendantes, dentées avec 2 glandes à la base du limbe.
Fleurs en bouquets blancs sur un long pédoncule, en avril-mai.
Fruits : les merises (ou guignes), à longs pédoncules, noircissent en mûrissant.


Quand tailler ? - Extrait du tableau Calendrier de la taille :

Merisier des boisPrunus aviumAoût-Septembre


Le Merisier occupe une large place dans l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (rédigée entre 1751 et 1772 sous la direction de Diderot).

Légendes et traditions :
Le merisier est considéré comme maléfique :
- en Lituanie, on a longtemps pensé que le diable était le gardien du merisier.
- les démons de la mythologie germanique se cachent souvent dans des merisiers.
- les Albanais brûlent des branches de merisier les nuits du 23 décembre, 1er et 6 janvier pour éliminer les démons qui y sont cachés.
Utilisations : la merise est consommée en confitures et en eaux de vie (la "griotte" du provençal agriota, "aigre", ou le kirsch en Alsace). La merisette de Grenoble se concocte avec les amandes pilées des noyaux de merises, qu'on parfume avec de la cannelle, des feuilles fraîches de pêcher et des clous de girofle.
L'écorce du merisier entre dans la composition du bitter.
Enfin, son bois est recherché en ébénisterie du fait de sa texture compacte et de sa couleur brun rougeâtre qu'il acquiert avec le temps. Il faut le laisser sécher 2 à 3 ans, avec son écorce, ou le passer en étuve (séchage artificiel). Il peut ressembler à l'acajou après un traitement spécifique. On en fait des chaises, des articles de lutherie et de tournerie, des pipes à bon marché.
Le Prunus avium est un porte greffe pour les cerises et les bigarreaux.

De la merise à la cerise
La classification et l'origine des nombreuses variétés de cerisiers sont des sujets complexes et controversés. II semble admis que seules deux espèces de Prunus sont à l'origine des variétés cultivées : le merisier (Prunus avium L.), à l'origine des cerises douces regroupées sous les noms de guignes et de bigarreaux et le griottier, ou cerisier acide (Prunus cerasus L.), à l'origine des cerises acides ou acerbes, ainsi que l'hybridation de ces deux espèces et/ou de leurs variétés cultivées.
Les guigniers ont des fruits à chair tendre et aqueuse couverte d'une peau adhérente, blanchâtre, rouge ou rouge noirâtre. Leur jus est le plus souvent coloré, plutôt acidulé. Le mot guigne provient probablement de Kign, nom de la merise sauvage en langue celtique.
Les bigarreautiers portent des fruits à chair ferme et croquante, très adhérente à la peau, rouge clair (allant même parfois jusqu'au jaune orangé ou rosé) à rouge noir, au dus colore, doux sucre et sans acidité. Le mot bigarreau viendrait de la couleur bigarrée du fruit, en général plus clair d'un côté.
Les cerises bigarreaux constituent 90% des ventes de fruits de bouche et la variété « Hâtif Burlat » représente à elle seule 37 % de la production de cerises de table française.,
Le griottier a donne les cerises acides, griottes a jus coloré et amarelles a jus incolore, toujours de forme arrondie. Le nom griotte est un raccourci d'agriotte, lui même issu du provençal Agriota qui signifie aigre.
On pense que divers croisements entre les deux espèces sauvages, ou les variétés cultivées qui en sont issues, ont engendré les variétés dites de cerises anglaises, à chair tendre, acidulée mais très sucrée, mêlant a différents degrés les caractères des deux parents.
Cette création variétale semble avoir commencé très tôt et Pline l'Ancien indique que sept variétés de cerisiers étaient connues au 1er siècle de notre ère.
On estime aujourd'hui que le nombre de variétés de cerise s'établit autour de 200 mais seule une douzaine d'entre elles représente la quasi totalité de la production actuelle.

Rubrique Photos


Recherche d'images sur le site
Achat d'arbres/arbustes
Achat de semences



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert
Semences du Puy
Pépinières naudet


 10,00 €
descriptif d'achat Planfor

 2,95 €
descriptif d'achat Pépinières Naudet

 5,65 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

Toutes les offres d'achat : Merisier

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

Événements

  • du 20/04/2014 au 21/04/2014 : Trésor de Pâques à Salignac-Eyvigues
  • du 01/05/2014 au 04/05/2014 : La Biennale des Orchidées à Salignac-Eyvigues
  • du 31/05/2014 au 01/06/2014 : Rendez-vous aux Jardins à Salignac-Eyvigues
  • le 03/06/2014 : ArboVisite "Les Saules au Jardin" à Coulommiers
  • le 06/08/2014 : Concert dans la Cour du Manoir avec le festival du à Salignac-Eyvigues
  • du 14/07/2014 au 18/08/2014 : Let’s dance pendant les pique-niques blancs à Salignac-Eyvigues
  • voir le détail
    ajouter un événement
écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -