Expressions sur le bois (page 1 sur 3)

BOIS - matière

Abattre du bois (XVIIème s.)
"Faire de la besogne" – allusion au travail du bûcheron
Avoir la gueule de bois
"Avoir la bouche sèche après avoir trop bu"
Avoir son bout de bois (XIXème s.)
"Être ivre"
Casser du bois sur le dos de quelqu'un
"Le battre" ou "Dire du mal de quelqu'un dans son dos"
Donner à quelqu'un une volée de bois vert (XIXème s.)
"Infliger une correction"
Casser du bois ou Faire un cheval de bois (argot d'aviation)
"Faire un atterrissage brutal en culbutant l'appareil et en brisant l'hélice de bois"
Charger quelqu'un de bois (XVIème s.)
"Lui donner des coups de bâton"
Être du bois dont on fait les héros
"Être de la même trempe"
Être du bois dont on fait les flûtes ou Être du bois dont on fait les vielles
"Être extrêmement complaisant"
Être malheureux comme le bois dont on fait le gibet
Cette expression s'explique par le fait que le peuplier, l'aulne et l'orme qui servaient notamment à la construction des gibets étaient considérés comme des bois maudits
Bois de justice
"Échafaud"
Faire coin du même bois (XVIème-XVIIIème s.)
"Se servir d'une partie d'une chose pour la réparer, la mettre en œuvre, etc."
"Utiliser contre quelqu'un les arguments qu'il a lui même employés" (fig.)
Faire flèche de tout bois ou Faire feu de tout bois
"Utiliser tous les moyens de fortune"
Faire jambe de bois
"Quitter un restaurant sans payer"
Mettre le doigt entre le bois et l'écorce ou Mettre le doigt entre l'arbre et l'écorce
"S'immiscer dans une affaire où il y a des intérêts contradictoires, vouloir concilier à ses dépens les inconciliables"


d'après : http://www.leximot.net/ et www.site-en-bois.net

1 2 3 Suivant
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale