Notre montagne

On s'avance sur la prairie moelleuse,
Tout doucement en remontant la pente.
De nombreux rosiers sauvages
Sortent leurs branches
Et nous retardent.

Et la campagne est là, gracieuse à souhait,
Telle une belle peinture.
Sur la pente, des vignes poussent,
Et à côté, des châtaigniers,
Car l'air est chaud et doux.

Tout en-haut, au pied du tilleul,
Se trouve un banc.
N'étions-nous pas souvent assis là
Et avons oublié tout chagrin,
Ou n'est-ce qu'un rêve?


Marie Anne Hartmann, dite Marie Hart (1856, Bouxwiller, Bas-Rhin - 1924)
Recueil : Erinnerungsland, Pays de Souvenirs (1923)
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale