Frêne hautain, forestier et champêtre...

Frêne hautain, forestier et champêtre L'arbre premier de tant d'arbres divers, L'arbre immortel au renom de mes vers, L'arbre aux serpents toujours odieux maître ; Le coudre rompt, mais tu te fais connaître Propre à la guerre et jamais de travers De toi tortu les monts ne sont couverts, Ains haut et droit toujours as voulu naître ; Je fais mes dards, pour tous mes arcs, de toi, Les forestiers en font de même moi, Et Panarèthe en fait les siens encore : Phébus aussi en patronne ses traits, Sa chaste soeur son carquois en décore, Ainsi au bois as tous noms satisfaits. Vauquelin de La Fresnaye (1535?-1606)

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale