Légende indienne (Sioux) : le chien, le coyote et le rocher.

Un coyote vivait dans la forêt, parmi les sapins et les rochers. Il s'était fait un ami, un chien sauvage, à moins que ce ne soit un loup, mais cela importe peu. L'été était suffocant et le coyote s'épuisait à courir. Son pelage lui tenait bien trop chaud, et il n'en voyait pas l'utilité. Quelle idée de porter une fourrure en plein été ! Il s'en ouvra à son ami le chien sauvage.
" Il fait trop chaud et je ne supporte plus mon pelage " dit le coyote.
" Tu n'as qu'à t'en défaire " suggère le chien.
" Bonne idée " rétorque le premier. Si tôt dit, si tôt fait. Et voilà le coyote qui détache son pelage, et le dépose sur un rocher. " Ah ! s'exclame t'il, ça va mieux " Et de joie, il saute dans la forêt, enjambe d'un bond les rochers, tourne autour des sapins; si vite que son ami le chien peut difficilement le suivre. Le coyote revit. Il est comme rajeuni. Mais la nuit, il ressent pour la première fois des frissons. Son pelage le protégeait des nuits fraîches. " Brrrrrr !".
La seconde nuit est plus fraîche encore, car l'été touche à sa fin, et l'automne et les frimas s'annoncent. Au bout de trois nuits, le coyote grelotte, et à la quatrième, il ne tient plus. Il faut qu'il reprenne sa fourrure. " Où l'avais-je laissée ? " se demande t'il. Après bien des recherches retrouve son cher pelage. Mais au moment de s'en emparer, le rocher se met à bouger. N'a t'on jamais vu un rocher bouger, ainsi, subitement ? Le coyote sursaute, et d'effroi, recule. Il attend, guette le rocher. Le rocher ne bouge plus. Le coyote s'enhardit et fait une seconde tentative. Le rocher bondit et disparaît, avec le pelage sur le dos. Le coyote le poursuit, et le rocher saute, écrase les arbres, rebondit sur les torrents, et ne s'arrête que lorsque le coyote abandonne la partie. Il fait de plus en plus froid et le coyote tremble de tout son corps. Le rocher, lui, a bien chaud avec sa nouvelle couverture. Plusieurs jours durant, le coyote répète des tentatives pour récupérer son pelage et à chaque fois, le rocher bondit et roule à toute vitesse. Jamais le coyote ne pourra récupérer son pelage. La morale de cette histoire est la suivante : " Ce qui est donné est donné. Il ne faut pas vouloir le reprendre." Légende arabe :

Dieu créa le monde et les hommes et bien sûr toute la nature. Mais, dans le feu de l'action, il avait paré au plus urgent, c'est à dire doter le monde de l'essentiel. Ainsi, il n'avait pas créé les oiseaux avec des plumes colorées. Ils étaient tous marron, gris ou noirs. Le dernier jour, Dieu songea à y remédier. Il s'équipa d'un pinceau et de multiples pots de peinture. Les oiseaux se transmettaient la nouvelle de branche en branche. " Ohé ! Venez tous. Dieu nous met de la couleur." Le paon se présenta le premier, et Dieu lui fit des ronds sur l'extrémité de la queue, comme des yeux. Le perroquet arriva, et Dieu lui peignit le jabot en vert et les pointes de plumes en rouge, pour égayer la forêt. A d'autres, Dieu fit un bec jaune ou rouge, à d'autres, il accrocha un collier blanc, à d'autres, il rajouta des fantaisies pour les distinguer. Enfin, arriva le rossignol. Il venait de loin et apprit la nouvelle en dernier. Mais Dieu était très embarrassé, car il n'avait plus de peinture. Tous les pots étaient vides. Plus un goutte ni de bleu, ni de vert, ni de rouge. Heureusement, il restait une touche d'or sur le dernier pinceau. Dieu eut alors une idée. " Ouvre ton bec, dit-il au rossignol, je vais de doter d'une langue d'or." A partir de ce moment, le rossignol se mit à chanter la nuit, bien après que la forêt se soit endormie, et sa belle langue d'or lui offrit les plus belles sonorités, qui compensaient largement la tristesse de son plumage.

Divertissements


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert

Un texte (poème, extrait de roman, proverbe, extrait de la Bible) au hasard

Liste des poèmes sur les arbres

1000 poèmes

Paroles de Chansons
Banville
blagues
Bobin
Bonnefoy
Chateaubriand
Delille
Druides
Du Bellay
Épicure
Fétat
Fiechter
Goethe
Gilgamesh
Haïkus
Herrera
Lacéppede
Lafresnay
La feuille
Lamartine1
Lamartine2
Lamartine3
Le baron perché
Le combat des arbres
La Mort et le Bûcheron
Le Chêne et le Roseau
Le Roi des Aulnes
Légendes
Le May
Lenoir
Maynard
Madame Bovary
Musset
Nerval
Nouvelle
Le Platane
Poème arménien
Poème égyptien
Poème libanais
Poème roumain 1
Poème roumain 2
Proverbes
Bill Reid
Rimbaud
Ruse celtique
Saint-Exupéry
à propos de Sisley
Stanescu
Les grenades
Palme
Verlaine1
Verlaine2
L'heure exquise
Victor-Hugo1
Victor-Hugo2
Victor-Hugo3
Victor-Hugo4
Vlasto

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·