transparent

La taille des arbres fruitiers

Les arbres fruitiers ne produisent que pendant une cinquantaine d'années. Encore faut-il les aider à concentrer leurs production sur la qualité plutôt que la quantité. C'est là qu'intervient la taille.
Elle permet de stimuler le développement des branches latérales, proches des branches maîtresses au détriment des branches maîtresses.
On distingue :

  1. la taille de mise en forme :
    On taille un jeune arbre fruitier pour lui donner une forme (se référer aux ouvrages spécialisés). Équilibrez la charpente en supprimant les branches qui se croisent. Plus âgé, l'arbre fruitier doit encore être taillé. Il s'agit de :
  2. la taille de nettoyage :
    Supprimez les branches mortes, celles qui s'entrecroisent (en conservant la plus vigoureuse) et les bois abîmés. Profitez-en pour enlever également tous les fruits pourris qui auraient pu rester sur la ramure.
  3. l'éclaircissage :
    Le but de cette étape est d'apporter de la lumière au centre de l'arbre, pour garantir une mise à fruit homogène. Pour cela, supprimez les branches pointant vers l'intérieur.
  4. le rabattage :
    Réduisez la longueur des branches principales en supprimant leur extrémité (c'est ce que l'on appelle "rabattre"). Ceci a pour but de répartir la sève dans les branches latérales, dont le développement sera ainsi stimulé. Cette remarque est valable pour tous les arbres, pas seulement les fruitiers. Mais il faut également rabattre les branches latérales, de façon à ce que la mise à fruit s'opère assez près de la branche principale et non au bout de longues branches ne portant que des feuilles !

Quand tailler dans l'année : les arbres à pépins (pommier, poiriers) se taillent en hiver. Les arbres à noyaux (pruniers, cerisiers) sont taillés et élagués en août ou septembre, mais pas plus tard : la cicatrisation se ferait mal.

Vous trouverez ici le calendrier de la taille des arbres.

Quelles branches tailler ?
On sectionne les branches principales à 1-2 m de leur extrémité. On élimine les branches enchevêtrées qui encombrent le coeur de l'arbre ou empêchent la diffusion de la lumière.
Où tailler ?
Il faut tailler au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur, permettant à la branche de se développer vers l'extérieur.
Quand tailler ?
On taille un jeune arbre, pour éviter qu'il s'allonge ou qu'il croise des branches. On taille ensuite un arbre à maturité pour améliorer la qualité des fruits.
On taille en période de repos (aoûtement en août, quand l'arbre se prépare à l'hiver, et jusqu'en hiver, avant l'éclosion des fleurs). Encore faut-il que l'environnement n'agresse pas la cicatrice. Ceci commande une taille plutôt en septembre pour les arbres à noyaux (cerisiers, pruniers), qui cicatrisent mal (et si possible protéger les cicatrices avec un mastic spécial), couper en biais pour éviter la stagnation de l'eau). Les arbres à pépins (pommier, poiriers) peuvent être taillés plus tard.
Précautions :
La coupe doit être franche avec un outil bien aiguisé, et propre, pour éviter de transmettre une maladie. Profitez pour traiter les arbres fruitiers au cuivre : cuivrol ou bouillie bordelaise. Ajouter de l'eau de savon ou 1 litre de lait pour 5 litres d'eau pour que ça colle.

Pour tout savoir sur le sujet arbre fruitier, consultez le site pratique.fr

autres conseils :

- plantation
- taille
- fruitiers
- entretien
- ficus

Rubrique Conseils


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 35,00 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

 6,00 €
descriptif d'achat Planfor

     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -