transparent

 


Conseils pour le ficus benjamina

exposition
Placez votre ficus à un endroit bien éclairé, sans soleil direct, et à l'abri des courants d'air. Il apprécie les pièces modérément chauffées.

Arrosage
Évitez de trop arroser. Attendez que la surface du substrat soit asséchée. Si vous arrosez trop ou trop souvent, les racines pourrissent sans que cela soit facile à repérer. Les dégâts visibles (flétrissement puis chute des feuilles) sont souvent trop tardifs pour soigner la plante.
Employez si possible une eau non-calcaire. Laissez-la reposer 24 à 48 heures si vous la prenez au robinet, afin d'éliminer au maximum le chlore. L'eau de pluie est la plus douce. Utilisez de l'eau à la température de la pièce et versez juste la quantité que la terre absorbe. Évitez la formation d'eau stagnante.
Comme d'autres plantes vertes, complétez l'apport d'humidité en vaporisant ses feuilles.
Dépoussiérage
La poussière, en se déposant sur les feuilles, les empêche de respirer et de capter la lumière dont elles ont besoin pour s'épanouir. Nettoyez les feuilles avec une éponge humide (et bien rincée) ou une feuille d'essuie-tout pliée en quatre et imbibée. Il existe quelques produits spécifiques à l'entretien des plantes vertes. Un mélange d'eau et de lait ou de bière fait aussi l'affaire ! Passez doucement sur les feuilles, du pédoncule vers la pointe.

Engrais
Engrais liquide tous les 15 jours au printemps, ou bien bâtonnets 3 fois l'an.

Chute des feuilles et autres symptômes :
S'il est normal qu'une partie du feuillage tombe chaque année, la chute de feuilles vertes révèle un malaise. Plusieurs facteurs peuvent se combiner tels qu'une variation brusque de la température, un arrosage insuffisant ou excessif, un déplacement du plant, une trop faible luminosité ou une attaque de parasites, les bestioles les plus fréquentes étant les tétranyques (araignées rouges) et les cochenilles.
Si les feuilles jaunissent trop fréquemment, on soupçonne une attaque de tétranyques. De minuscules points blanchâtres apparaissent sur les feuilles et une petite toile d'araignée se forme à l'aisselle du pétiole et de la feuille. Ces indésirables aiment les endroits chauds et secs. Éloignez votre ficus des sources de chaleur et vaporisez le. Si cela ne suffit pas, traitez alors avec un acaricide vendu en magasins spécialisés.

Les cochenilles à bouclier se trahissent par la présence, sur les feuilles, les tiges et le tronc, d'une substance blanche et floconneuse. Tandis que les cochenilles farineuses déposent un miellat poisseux sur les feuilles. On peut déloger les premières en brossant le tronc et les branches infectées, ou en en appliquant délicatement, à l'aide d'un coton-tige, un peu d'alcool à friction sur les endroits montrant les symptômes. Pour les secondes, seul un traitement avec un produit spécial cochenille pourra en venir à bout.

Pour passer l'hiver :
Le ficus se contente d'une température de 15°C ! 22°C lui serait néfaste.
Placez votre ficus loin d'un radiateur ou d'un foyer. Si l'air ambiant est sec, vaporisez le feuillage ou installez un humidificateur.
Attention si vous partez quelques jours en vacances : la température de la pièce ne doit pas trop descendre. Vos plantes vertes supportent bien 2 ou 3 jours au noir mais pas une basse température.
En période de basses températures, il ne faut pas provoquer des coups de froids à vos plantes. Ne placez pas votre ficus trop près d'une fenêtre que vous ouvrez, même quelques minutes, pour aérer la pièce. Gare aux vitres givrées, le froid rayonne loin !

Au fil des ans
S'il est bien soigné, le ficus peut prendre de belles proportions (2 à 4 m). Plutôt qu'un rempotage assez fastidieux, renouvelez la couche de terre supérieure, qui s'épuise vite.

Enfin, si vous le pouvez, n'hésitez pas à lui offrir une petite sortie au jardin, d'avril à octobre: cette opération sera très profitable à son feuillage.

autres conseils :

- plantation
- taille
- fruitiers
- entretien
- ficus

Comment reproduire un ficus :

  1. Le bouturage :
    On coupe la cime du ficus, que l'on fait repartir dans l'eau, puis en pleine terre. Pendant cette phase délicate, le rameau risque de perdre toutes ses feuilles, ou de se dessécher par évaporation, car ses feuilles sont assez larges.
  2. Le marcottage aérien :
    On amène un rameau, encore sur pied, à fabriquer des racines, ce que le ficus peut faire naturellement quand il est âgé. On choisit une tige saine et importante située près de la cime du plant. Avec un couteau, on fait une incision en biais sur 1/3 à 1/2 de l'épaisseur du rameau. On glisse une allumette dans l'incision pour l'empêcher de se refermer. Appliquez sur les bords de la coupure de la poudre d'hormone. On fait un mélange composé de 1/2 de mousse de sphaigne et 1/2 de terreau que l'on prend soin de bien humecter. On enveloppe l'incision avec ce substrat de manière à former une boule de la grosseur d'une balle de tennis. Il faut conserver l'humidité par exemple en enveloppant l'amas d'un sac de plastique que l'on ferme avec de la ficelle. Des racines devraient apparaître après environ deux mois. Ôtez alors le plastique puis coupez l'extrémité de la tige, un peu en dessous des nouvelles racines. Enfin, plantez le rameau avec la boule de sphaigne dans un pot rempli d'un substrat approprié pour les ficus.
 
 

  Rubrique Connaissance


Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 12,95 €
descriptif d'achat Planfor

 6,25 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -