transparent

ÉpicéaPicea abies

Conifère de la famille des Pinacées (Cèdre, Épicéa, Mélèze, Pin, Sapin, Tsuga)

Étymologie : du latin "picea", "arbre à résine", issu de la racine indo-européen pic, "amer" ; la "poix" vient du latin "pix".
Origine : les épicéas sont assez largement répandus :
Habitat : ombragé, humide. La litière à décomposition lente donne un humus acide peu propice au boisement. L'épicéa s'adapte bien sur des sols calcaires, comme ceux du Jura, où la roche est peu profonde et la terre de faible épaisseur, alors que le sapin ne s'y implanterait pas (il a besoin de sol profond).
Rusticité : zone 7. L'épicéa résiste au froid (jusqu'à -17°) et à l'altitude.
Taille : 30 m, voire exceptionnellement 50 m.
Port (arbre isolé) : voir tableau ci-dessous.
Durée de vie : 500 ans.
Écorce se détachant par écailles brun rougeâtre à gris.
Feuillage persistant. Aiguilles de 2 à 3 cm, quadrangulaires, piquantes, disposées en brosse sur le rameau, sur des coussinets protubérants.
Légendes et traditions : Dans la mythologie grecque, l'épicéa est dédié à Artémis, déesse de la Lune et de la vie sauvage, protectrice des femmes qu'elle assiste aux accouchements : l'épicéa est l'arbre de la naissance. Cette tradition est reprise par les Chrétiens : l'épicéa est associé à la naissance de Jésus, qui est fêtée le 24 décembre, date du solstice et de la renaissance du soleil. C'est en Alsace qu'apparaît le "sapin de Noël", qui était souvent une branche d'épicéa. Cette tradition est introduite en France en 1870. Aujourd'hui, l'Abies nordmanniana est le plus apprécié pour cet usage.
Utilisations : l'épicéa est le conifère le plus répandu en Europe et une des essences les plus utilisées pour le reboisement. Pourtant, l'épicéa ne favorise pas le milieu qui l'accueil : le sous-bois et l'écosystème riche en invertébrés et végétation est appauvri dans les forêts d'épicéas. La violente tempête de fin 1999 a eu raison de cette mode et la tendance est revenue vers davantage de panachage résineux et feuillus. Son bois, de faible densité, mais résistant, facile à travailler, est avantageux pour les travaux de charpente en raison de la régularité de son tronc. La partie haute du fût est utilisée pour la lutherie : il sert à fabriquer les tables de résonance de divers instruments. Il faut pour cela des arbres ayant poussé lentement, uniformément et régulièrement.
L'épicéa fournit également une pâte tendre dotée de fibres longues appréciées pour la papeterie. Son écorce est employée pour le tannage.
Conseils de plantation :
Bien arroser dans les premières années, si besoin. Voir les conseils généraux. Les épicéas ne nécessitent aucun entretien, si ce n'est de couper les branches basses qui se dégarnissent car elles n'ont plus de lumière.

Comment distinguer facilement un épicéa d'un sapin :
Différences Épicéa Sapin
Habitat aime l'humidité, mais est répandu en zone peu humide aime l'humidité, apprécie les versants Nord des montagnes
Port pyramidal, conique cime aplatie
Écorce en écailles, brunes lisse, grise
Racines traçantes (en surface) pivotantes (profondes)
Branches en queue d'épagneul horizontales
Rameaux nervurés lisses
Aiguilles rayonnantes (en écouvillons) ;
en se détachant, l'aiguille emporte un morceau de rameau.
en peigne (pectiné) ;
l'aiguille se détache facilement.
Cônes pendants, parfois arqués, tombant entiers dressés, libérant les graines une à une
Bois résineux, odorant, clair, sans duramen bien distinct pas résineux

Espèces non européennes :

Épicéa de Serbie : aiguilles aplaties à deux bandes stomatifères à la face inférieure.

Sapinette d'Orient (du Caucase) : aiguilles courtes en écouvillon.

Épinette blanche très répandue dans le Nord du Canada : 40 m de hauteur dans son aire d'origine ; aiguilles vert glauque en écouvillon.

Épicéa de Sitka
également du Nord Canada : le plus grand (50 m en Europe, 80 m au Canada) ; aiguilles en éventail ou en brosse ; implanté en Bretagne, où il apprécie les sols acides et l'atmosphère océanique.







Épicéa du Colorado
: la variété glauque ou Sapin bleu (du fait de la couleur bleu-vert de ses aiguilles) est la plus répandue dans les parcs et jardins.
Épicéa de Brewer : aiguilles souples, aplaties ; port pleureur.














Épicéa de l'Himalaya : 40 m de hauteur maximale ; branches et rameaux pendants (port pleureur) ; aiguilles plus longues que chez les autres espèces (3 cm) et souples ; cônes lisses et brillants. Son nom latin (Picea smithiana) vient de James Smith, premier président de la Société de Linné.

Rubrique Photos


Recherche d'images sur le site
Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 2,95 €
descriptif d'achat Planfor

 5,95 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

Toutes les offres d'achat : Epicéa

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -