transparent

Camélia d'automne, Camellia sasanqua

arbuste de la famille des Théacées (comme le thé de Chine, Camellia sinensis var. sinensis)

Étymologie : le nom de Camélia a été créé en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné en hommage au père jésuite botaniste George Joseph Kamel, originaire de Moravie (Brno, 1661-Manille, 1706), qui vécut aux Philippines 17 ans. Le Camélia a été introduit après sa mort, au milieu du XVIIIe siècle. La variété "d'automne" est désignée ainsi car elle fleurit à la fin de l'automne et en hiver, contrairement au Camellia japonica, Camélia à fleur double, qui fleurit en fin hiver-printemps. On pense que le mot "sasanqua" vient d'une variation phonétique du mot chinois désignant la "fleur de thé Mantan", allusion au doux parfum de ce camélia.
Origine : Chine, Japon (île de Ryukyu).
Habitat : le camélia d'automne craint le calcaire. Si le sol est trop compact, apporter de la terre de bruyère. Exposition : pleine lumière. Éviter cependant l'exposition plein sud qui brûle le feuillage. Le climat océanique doux et humide convient parfaitement aux Camélias.
Rusticité : zone 6-7 (il supporte le froid jusqu'à -20°). Il est conseillé de protéger avec un voile d'hivernage et de pailler les racines car elles sont superficielles.
Taille maximale : 3 m (5 m pour certaines espèces).
Croissance : lente.
Port : érigé, ramifié, avec des branches assez emmêlées.
Écorce de couleur brunâtre et lisse.
Feuillage persistant. Une feuille de camélia persiste environ 3 à 4 ans sur l'arbuste. Feuilles alternes, simples, de forme allongée, elliptique, longues de 4 à 8 cm, sur 2 à 4 cm de large. Elles sont brillantes, claires et souples, avec une texture assez épaisse. Pétiole très court. Dessus brillant, vert foncé.
Fleurs en hiver. Couleur : rouge, rose avril-mai. La fleur est odorante particulièrement si le temps est doux.
Fruit : capsule de 2-3 cm de long (ressemblant à une petite noix dans sa bogue) contenant des graines. Le fruit n'a aucun intérêt ornemental.

Utilisation :
le camélia est un bel arbuste à planter isolé ou en massif. Son attrait vient de ses fleurs abondantes qui apparaissent en hiver quand les autres arbustes sont en dormance. Il est l'équivalent de la rose, par sa forme et par ses couleurs.

Entretien : la taille n'est pas nécessaire, sauf pour éclaircir des branches trop abondantes.
Méthode de multiplication : bouturage

Autre espèce courante :
Camellia japonica : Sa taille est un peu moindre (2 m) et il préfère les expositions à l'ombre ou mi-ombre. Il est moins résistant au froid.
Il fleurit au printemps, contrairement au Camellia sasanqua. Sa fleur est plus grande. Certaines variétés ont une fleur double (20 pétales et plus, étamines cachées).
Sa feuille est légèrement dentée sur le bord.

Plus de 200 espèces ont été répertoriées, dont 90% en Chine du Sud.

Littérature : Alexandre Dumas a familiarisé le public avec le camélia depuis son roman, La dame aux camélias.

Rubrique Photos


Recherche d'images sur le site
Achat d'arbres/arbustes



Achats d'arbres et arbustes en ligne :

Planfor
Jardin du Pic vert


 34,50 €
descriptif d'achat Planfor

 15,95 €
descriptif d'achat Jardin du pic vert

Toutes les offres d'achat : Camélia

Derniers commentaires sur cet arbuste

    Aucun commentaire pour l'instant.

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
         version anglaise -